Ada Lovelace : première programmeuse

Dotée d’une incroyable capacité analytique, Ada Lovelace est l’une des personnes talentueuses qui ont permis à l’informatique de faire un bond en avant. Elle est connue pour être la première personne à avoir décrit le langage de programmation général.

Augusta Ada King, ou Ada Lovelace, est une femme connue pour être la première programmatrice de l’histoire de l’informatique. Née Augusta Ada Byron, le 10 novembre 1815, elle est la fille du poète anglais Lord Byron, et d’Annabella (Anne Isabella) Milbanke. Les parents d’Ada Lovelace se séparèrent un mois après sa naissance. Élevée seule par sa mère, elle n’a jamais eu l’occasion de faire connaissance avec son père, qui meurt huit ans plus tard après avoir quitté l’Angleterre. Grâce à sa mère, Ada Lovelace a pu étudier à l’Université de Londres, où elle a pu fréquenter des personnalités artistiques et scientifiques les plus importantes de l’époque. Le nom King lui était attribué suite à son mariage avec le comte de Lovelace William King. 

La rencontre avec Charles Babbage

Durant ses études, et à ses 17 ans, Ada Lovelace a fait la rencontre de Mary Somerville, une scientifique bien réputée du XIXe siècle. Cette rencontre lui a permis de faire la connaissance du mathématicien et père de l’ordinateur Charles Babbage le 5 juin 1833. Étant sur la même longueur d’onde, les deux personnes ont vite engagé de nombreuses correspondances sur plusieurs sujets relatifs aux mathématiques et à la logique. Naturellement dotée d’une remarquable capacité analytique, Ada Lovelace a vite impressionné Babbage que celui-ci lui attribua le surnom de « magicienne des chiffres ». Ce dernier l’avait recruté en tant qu’assistante après qu’elle lui ait écrit un plan qui décrivait les étapes à suivre pour calculer les valeurs des nombres de Bernoulli. Cependant, leur collaboration fut interrompue par son mariage avec William King à ses 20 ans, avec qui elle a eu trois enfants. 

Ada Lovelace et la programmation

Lorsqu’Ada Lovelace et Charles Babbage ont repris leur tâche commune, cette dernière à mis en place une notation pouvant décrire les algorithmes de la machine de Babbage. C’est de cette manière que le premier langage de programmation est né. Elle devient ainsi la première personne apte à décrire un langage de programmation général pour interpréter les idées de Babbage bien mieux que lui-même. Pour signer ses œuvres, Ada Lovelace y mettait ses initiales A.A.L (Augusta Ada Lovelace). Cela préservait ses œuvres de la censure du fait qu’ils étaient réalisés par une femme. À ses 37 ans, Ada Lovelace était atteinte d’un cancer de l’utérus. Bien qu’elle ait suivi des traitements avec des opiacés et de l’hypnose, elle ne s’est jamais rétablie est a fini par succomber le 27 novembre 1852.